La traduction est facturée au mot source, c’est-à-dire en langue d’origine, le décompte informatique faisant foi. Si ce décompte est impossible, par exemple en raison du format du document, la facturation se fait au mot cible, c’est-à-dire en langue d’arrivée.

La relecture et la révision sont facturées au temps.

Les tarifs de mes prestations varient selon la langue et le degré de complexité des documents. Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire ou toute demande de devis.

Tous les formats sont acceptés. Cependant, une majoration est appliquée aux documents dont la mise en page est complexe si leur format ne permet pas de la reprendre.

Les délais et les tarifs sont calculés au plus juste pour me permettre de réviser le travail fourni et d’en assurer la qualité. Tout travail demandé en urgence ou envoyé le vendredi pour une livraison le lundi matin est sujet à une majoration d’urgence.

Ma traduction peut être relue ou révisée par une personne extérieure sur simple demande de votre part.

Kevin Dinant -

photo